Agenda
INTERVIEW EXCLUSIVE

INTERVIEW EXCLUSIVE

Alioui: «Je veux devenir l'un des meilleurs...»

Après avoir bénéficié d’un faible temps de jeu en début de saison, Rachid Alioui a su convaincre son coach. Au fil des matchs, le Marocain s'est fait une place parmi le Onze de départ. En effet, depuis plusieurs semaines, l’attaquant, sérieux et travailleur, enchaine les titularisations en Ligue 1. Le natif de la Rochelle a inscrit trois buts (Bastia et Reims) et délivré un assist (PSG) lors des quatre dernières journées. Un rendement encourageant pour ce jeune joueur (21 ans) qui ne ménage aucun effort pour devenir l’un des piliers de son équipe. Contacté par nos soins, Alioui s'est exprimé entre autre sur son mercato, la relation qu'il entretien avec son coach,Jocelyn Gourvennec, ainsi que sur ses rêves et ses ambitions. Mountakhab.net : Tu étais à deux doigts de rejoindre Strasbourg lors des derniers jours du mercato sous forme de prêt, qu’est-ce qui t’a poussé à revenir sur ta décision à la dernière minute ? Rachid Alioui : En faite c’était sur la décision du coach et moi j’attendais juste son accord, mais finalement le transfert ne s’est pas conclu à cause d’une blessure d’un joueur. C’est pour cela qu’il a refusé de me laisser partir. J’ai respecté son choix parce qu’il avait besoin de moi et du coup je suis resté. J’ai réussi à avoir du temps de jeu en commençant titulaire. J'ai donné le meilleur de moi-même et ça a payé, el hamdoullah. Mountakhab.net : Après ta prestation remarquable face au PSG on aimerait savoir quel était ton discours avec le coach, car depuis ce match tu es devenu indiscutable et tu as inscrit trois beaux buts en moins de 2 semaines ? Rachid Alioui : Le discours était net et on en a parlé dans beaucoup de journaux d’ailleurs. Il m’a dit qu'il a été patient avec moi et qu'il fallait que ce soit mon tour de faire ce qu'il faut ,de montrer ce que je vaux. Il m’a fait savoir également que j’ai progressé pendant ce mois et qu'il fallait maintenant tout transmettre sur le terrain. Je m'en suis donné les moyens. Il m’a aussi dit qu’il croyait plus qu’en moi que moi-même. De mon côté, je lui prouve que j’ai ma place et il me fait confiance par la suite. Mountakhab.net : Tu viens d’être élu 3e meilleur joueur guingampais pour le mois de janvier, qu’est ce que cela représente pour toi ? Rachid Alioui : C'est encourageant pour la suite, je profite de ces bons moment El hamdoullah , je sais que je dois beaucoup apprendre encore donc il faut continuer a en faire encore plus… pourquoi pas devenir un des meilleurs Inchallah. C’est le début d’une bonne performance et j’espère continuer sur le même rendement. Mountakhab.net : Rachid quel est ton principale objectif pour le reste de la saison avec Guingamp ? Rachid Alioui : Essayer de gagner le maximum de temps de jeu, de m'imposer dans cette équipe et de continuer à travailler dur et on verra bien par la suite. Pour l’instant, j’aimerais avoir un maximum de match dans les jambes. Mountakhab.net : Parlant de l’équipe nationale olympique, Pim Verbeek malheureusement ne t’a pas donné ta chance avec cette équipe en préférant d’autres joueurs qui ont disparus de la scène, car comme tout le monde le sait tu n’as pas été retenu pour les Jeux olympiques ni pour le tournoi de Toulon bien que tu avais disputé beaucoup de matchs lors de la saison 2011/2012. Que peux-tu nous dire à ce sujet ? Rachid Alioui : J’ai accepté tous les choix du sélectionneur et ça fait partie du football. Personnellement, je me concentre sur le travail dans mon club et sur ma progression. Après le reste viendra tout seul. Même si c'est décevant de rater de telles compétitions je respecte complètement le choix de Pim Verbeek. Mountakhab.net : Depuis ta dernière sélection en février 2011 tu es toujours en contact avec quelques joueurs de l’équipe nationale ? Rachid Alioui : Oui avec quelques uns, j’ai l’occasion de parler avec Soufiane Bidaoui, Yassine Haddou , Abdel Malik Hsissane et d’échanger un peu avec Zakarya Bergdich. Mountakhab.net : Comme tu le sais, l’équipe nationale marocaine aura un match amical face au Gabon dans moins d’un mois, espères-tu être présent ? Rachid Alioui : Bien sur pourquoi pas. Ça ne se refuse pas, mais je ne me prends pas la tête car ça viendra s'il le faut inchallah. Le plus important est que je continue de travailler dur dans mon club et si je reçois une convocation tant mieux c'est que je l'aurais mérité et si ce n’est pas le cas je ne me ferais pas de souci. Mountakhab.net : Et la CAN 2015 tu y penses ? Rachid Alioui : Oui c’est sur que j’y pense cela fait parti de mes objectifs car ce serait évidemment une grande fierté de disputer cette CAN qui se passera chez nous au Maroc inchallah, je serai très heureux de défendre nos couleurs en équipe nationale. On commence à m’en parler, mais c’est encore loin. La route est encore longue et le plus important pour le moment c’est de finir la saison comme il se doit. Mountakhab.net : Tu avais décliné l’invitation de l’équipe de France espoir quelques jours avant le tournoi de Toulon, tu n’a pas regretté ton choix surtout que tu n’as pas été convoqué pour cette compétition ? Rachid Alioui : Oui c’est vrai, c'était un peu décevant de ne pas être retenu pour disputer ce tournoi, mais c’est comme ça, je n’en veux pas du tout au sélectionneur de ne pas avoir fait appel à moi. C’est comme ça, il ne faut ne pas regretter. Concernant mon choix, j’ai de la fierté et j’ai voulu depuis le départ porter le maillot marocain. Mes proches et ma famille m’ont dit que le temps viendra pour les performances en club... Mountakhab.net : un dernier mot à nos lecteurs et certains supporters qui t’ont surnommé le Zlatan Ibrahimovic marocain. Rachid Alioui : Ça fait plaisir de l’entendre. Je fais que mon boulot et j'espère que cela va durer. Je sais que les supporters sont toujours derrière nous. Merci de continuer a nous soutenir et d’être présents pour nous encourager que ce soit en club ou en équipe nationale. C’est très sympa de leur part de suivre de loin les joueurs marocains. Interview réalisée par Taha Jourani.

Tout l'agenda