FIFPro

FIFPro

ANCIENS JOUEURS ENTRAÎNEURS À LA COUPE DU MONDE DES SANS-ABRI

Plusieurs anciens footballeurs professionnels seront responsables de la Coupe du monde des sans-abri à Mexico, où 500 joueurs de 47 pays participeront à un tournoi de 6 jours du 13 au 18 novembre.

La FIFPro est partenaire officiel de la Coupe du monde des sans-abri et promeut le fair-play lors de cet événement.

Les anciens pros Thomas Morgan et Gilbert Prilasnig ont déjà fait de nombreux voyages à la Coupe du monde des sans-abri.

L'année dernière, à Oslo, Morgan a apprécié l'équipe masculine irlandaise se classant parmi les huit premières et son équipe féminine a fait ses débuts prometteurs. Prilasnig a permis à l'Autriche de remporter le titre dans la deuxième division de l'épreuve masculine (à six divisions).

Cependant, les deux hommes soulignent que la Coupe du monde des sans-abri ne consiste pas à gagner, mais à permettre aux gens de retrouver leur place dans la société. Tous les participants tentent de surmonter de graves difficultés, notamment l'itinérance ou la dépendance, et ont sollicité et trouvé l'aide d'organisations locales associées à la fondation de la Coupe du monde des sans-abri. ( Cliquez ici pour plus d'informations ).

"Pour moi, le tournoi a du succès si tout le monde tire le meilleur parti de cette expérience", a déclaré Prilasnig, qui a remporté deux titres de champion d'Autriche avec Sturm Graz. «Tous les joueurs ont eu un passé très troublé, mais ils ont franchi les étapes nécessaires à leur développement pour être invités à la Coupe du monde des sans-abri. Je dis toujours à mes joueurs de célébrer leur arrivée: appréciez les jeux, faites-vous des amis et donnez tout sur le terrain. ”

Morgan a l'habitude de traiter avec des personnes en difficulté. Il a organisé une ligue de football dans une prison pendant plusieurs années. «C’était un moment difficile, mais j’ai pu établir de bonnes relations avec les prisonniers», a déclaré l’ancienne internationale de la jeunesse. "Cela m'a aidé de savoir que j'étais un ancien footballeur, qui avait remporté quatre titres de champion et qui était capitaine de l'équipe de la médaille de bronze à la Coupe du monde des moins de 20 ans en 1997."

Lorsque les joueurs quittent la prison, Morgan les dirige vers les ligues de rue irlandaises, s’ils peuvent trouver un soutien et continuer à jouer. Finalement, lui aussi s'engagerait dans les ligues de rue, entraînant des équipes lors de la Coupe du monde des sans-abri. «Je veux rendre à des gens qui ont eu moins de chance. Donnez-leur simplement une opportunité. Et bien sûr, j'aime le football. Je jouais toujours dans les rues du centre-ville de Dublin. "

 Prilasnig s'est impliqué lorsque Harald Schmied, cofondateur de la Coupe du monde des sans-abri, lui a demandé d'entraîner l'équipe autrichienne en 2004. «Je jouais toujours et il voulait un entraîneur ayant une formation« professionnelle ». J'ai toujours été ouvert d'esprit et ai aimé le défi. "

Quatorze ans plus tard, Prilasnig est toujours là. «Pour moi, c'est spécial de faire partie de la Coupe du monde des sans-abri. J'ai pratiqué mes premières compétences en tant qu'entraîneur lors du tournoi et j'ai appris à gérer les personnalités extrêmes. J'apprécie vraiment l'idée derrière cet événement ambitieux, utilisant le football pour faire sortir les gens de la rue. Je veux poursuivre le travail entamé par Harald Schmied en 2003 à Graz, ma ville. ”

Lors de la sélection de leurs équipes, les entraîneurs examinent le comportement du joueur au lieu des compétences de football. "La chose la plus importante est le développement social du joueur, ne pas remporter la coupe du monde", a déclaré Prilasnig.

"Vous ne pouvez pas toujours sélectionner les meilleurs footballeurs", a déclaré Morgan. «Parfois, un joueur met tellement d’efforts dans son développement personnel que vous ne pouvez pas l’ignorer. Il mérite que vous le preniez, car cela l'aidera vraiment dans le futur. "

Pour les joueurs, cela ne se termine pas avec la Coupe du monde des sans-abri. «Le plus important, c'est que nous restions en contact avec eux», a déclaré Morgan. «Ils vont retourner dans leurs ligues de rue et nous allons les impliquer dans certains événements. L'année suivante, nous les inviterons tous à éduquer les nouveaux joueurs sur l'expérience. ”

L'IMPLICATION DE LA FIFPRO

La FIFPro est partenaire officiel de la Coupe du monde des sans-abri depuis 2015. Au Mexique, la FIFPro décernera chaque jour un prix du fair-play à une équipe qui a démontré un comportement sportif exceptionnel. Le prix FIFPro du fair-play souligne que le respect de soi-même, de ses coéquipiers et de ses adversaires est plus précieux que de gagner un match ou un tournoi. Pour tous les participants, reconquérir le contrôle de leur vie est l'objectif le plus important de l'événement.

Neuf syndicats membres de la FIFPro soutiennent une organisation locale de football de rue: ABF (Bulgarie), HUNS (Croatie), FPAI (Inde), NISO (Norvège), PFA Angleterre, PFAI Irlande, PFA Écosse, SFS (Suède) et SAFP (Suisse). .

FIFPro
12 Novembre 2018

Toutes les actualités
FIFPro UNFP Fédération Royale Marocaine de football DPPI